Déclaration de la Première ministre Wynne sur l’enseignement de l’histoire

25 août 2017

« Bien que je ne doute pas que la Fédération des Enseignantes et des Enseignants de l’Elémentaire de l’Ontario ont de bonnes raisons, je pense qu’ils se trompent.

Sir John A. Macdonald était un père de la confédération, notre premier Premier ministre, et il a grandement contribué à la création d’un gouvernement fédéral stable pour le Canada.

Il est une partie importante de notre histoire et, bien que les décisions concernant le nom des écoles appartiennent aux conseils scolaires, je ne crois pas que son nom devrait être retiré des écoles de l’Ontario.

Mais sir John A. Macdonald était loin d’être parfait – certainement sa décision d’ouvrir des pensionnats a été parmi les plus équivoques de notre histoire.

La question la plus importante que nous devrions nous poser à mesure que nous avançons est de savoir comment pouvons-nous adopter une réconciliation significative avec les peuples autochtones?

Nous devons enseigner à nos enfants l’histoire complète de ce pays – y compris le colonialisme, les peuples autochtones et leur histoire, et ce que nos fondateurs ont fait pour créer le Canada et en faire le pays qu’il est aujourd’hui.

Nous devons comprendre notre histoire, le bon comme le mauvais, afin que nous puissions aller de l’avant dans un monde de respect mutuel et de compréhension avec les peuples autochtones « .