Volet direct pour les études: IRCC veut accélerer le traitement des demandes présentées par les étudiants chinois, indiens, vietnamiens et philippins

08 juin 2018
M. Ahmed Hussen

Toronto, le 8 juin 2018 –  Promouvoir le Canada comme destination de choix auprès des étudiants étrangers souhaitant obtenir un enseignement de qualité. Telle est l’orientation d’ Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) qui a annoncé aujourdh’hui la mise en place du programme Volet direct pour les études (VDE). Offert aux candidats qui présentent une demande de permis d’études depuis la Chine, l’Inde, le Vietnam et les Philippines, ce programme permettra d’améliorer le délai de traitement des demandes présentées par les étudiants issus de ces pays, sous réserve que ces derniers puissent démontrer dès le départ qu’ils ont les ressources financières et les compétences linguistiques nécessaires à leur réussite scolaire au Canada. Ils bénéficieront alors d’un traitement accéléré de leur demande.

« Le gouvernement reconnaît les énormes avantages économiques, culturels et sociaux que représentent pour le Canada les étudiants étrangers. Nous sommes déterminés à améliorer le service que nous offrons à tous nos clients, comme les étudiants, et nous continuons à chercher de nouveaux moyens encore plus efficaces pour réduire les délais de traitement. » déclare l’honorable Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Des programmes semblables au VDE existent dans ces quatre pays depuis quelques années déjà, suivant le communiqué de presse de ce 8 juin d’IRCC.  Selon cette source, IRCC s’emploie également à élargir le VDE à l’Afrique, en ciblant notamment le Kenya et le Sénégal. L’éventuelle inclusion du Sénégal correspondrait à l’une des priorités du Ministère, qui est d’attirer davantage d’étudiants francophones au Canada.

Pour être admissibles au VDE, les candidats doivent satisfaire des exigences supplémentaires, qui sont plus strictes que celles du permis d’études, surtout en ce qui concerne les compétences linguistiques. Les candidats qui souhaitent présenter une demande au titre du VDE doivent d’abord être acceptés dans un établissement d’enseignement canadien désigné en mesure d’accueillir des étudiants étrangers. Ils doivent également satisfaire à des critères clés, par exemple fournir à l’avance la preuve :

o   qu’ils ont payé les frais de scolarité pour la première année d’études dans un établissement d’enseignement désigné au Canada;

o   qu’ils se sont procuré un Certificat de placement garanti d’une valeur de 10 000 $;

o   qu’ils se sont soumis à l’examen médical préalable;

o   qu’ils ont obtenu au moins le niveau 7 en français (TEF) ou le niveau 6 en anglais (IELTS) des Niveaux de compétence linguistique canadiens, ou un diplôme dans un établissement d’enseignement offrant le curriculum canadien à l’étranger.

Ceux qui ne peuvent pas fournir tous les renseignements qu’exige le VDE peuvent suivre le processus habituel et présenter leur demande de permis d’études en ligne ou à un centre de réception des demandes de visa.

A noter que Le VDE va de pair avec le système Entrée express, puisque les étuidants concernés, seront bien placés pour continuer, s’ils le souhaitent, sur la voie de la résidence permanente et de la citoyenneté canadienne au terme de leurs études au Canada. Le VDE fera donc l’objet d’une évaluation en fonction d’un éventuel élargissement du programme en 2019. Pour de plus amples détails sur le VDE, n’hésitez pas à consulter ce site Web.