Gérard Malo, ex-journaliste prochainement décoré de l’insigne de l’Ordre de la Pléiade

10 janvier 2017
gerardmalophoto

Désigné comme un des 6 récipiendaires de  la médaille de l’Ordre de la Pléiade pour l’année 2017 en décembre dernier , Gérard Malo  a eu une longue et fructueuse carrière comme journaliste en sus d’avoir contribué à l’essor de la francophonie ontarienne. Portait. 

Après une longue carrière de 37 ans dans les médias, Gérard Malo prend sa retraite en 2012. Il a consacré 33 ans à la radio et la télévision de Radio-Canada, principalement dans des communautés francophones à l’extérieur du Québec, ayant notamment travaillé à Gatineau, au Saguenay-Lac St-Jean, à Montréal, en Colombie-Britannique, en Acadie et en Ontario, soit à Ottawa, Toronto, Sudbury et Windsor. En 2002, il  gagne une « mention honorable » des Prix de la Radio de 2001 de Radio-Canada pour son documentaire intitulé « En remontant le détroit », sur les 300 ans de présence française dans la région dite du Détroit.

De 2006 jusqu’à sa retraite , il occupe la fonction de vice-président national des affaires francophones à l’exécutif de son syndicat, la Guilde canadienne des médias- un poste qui lui permettra d’acquérir une solide expérience dans la revendication des droits des membres de langue française, notamment les employés de Radio-Canada, de la Presse Canadienne et de TFO. Son expérience dans le milieu syndical  lui apprendra beaucoup  en terme de gestion de conflit, de relation d’aide et de  planification stratégique.

En juin 2014, cet originaire du Québec est élu membre du conseil d’administration de l’ACFO de Windsor-Essex-Chatham-Kent. En novembre de la même année, il accepte d’exercer la présidence de l’ACFO par intérim. Élu pour un mandat de 2 ans en 2015, il doit quitter la présidence en 2016 pour se consacrer à l’enseignement d’un cours de journalisme de l’Université de Sudbury. Il demeure toutefois co-président du comité organisateur du projet de monument de la francophonie de l’Ontario à Windsor. Ce monument de la francophonie, le premier à être inauguré dans le sud-ouest de l’Ontario le 25 septembre, Jour des franco-ontariens en 2017 commémorera le 250ième anniversaire de la création en 1767 par le diocèse de Québec de la paroisse de l’Assomption, soit le début officiel de l’organisation du plus ancien établissement permanent de ce qui est devenu l’Ontario.

En octobre 2015, Gérard Malo est élu représentant du sud-ouest au conseil d’administration de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

En 2017, il  sera décoré de l’insigne de l’Ordre de la Pléiade  pour sa contribution au rayonnement de la francophonie ontarienne .Pour rappel, La Pléiade, Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures, est une initiative de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) qui a vu le jour en 1976. Elle est destinée à reconnaître les mérites des personnalités qui ont contribué à l’épanouissement de la langue française en Ontario. L’APF regroupe des parlementaires de 83 parlements ou organisations interparlementaires réparties sur les cinq continents. Son action vise principalement à promouvoir et défendre la démocratie, l’État de droit, le respect des droits de la personne, le rayonnement international de la langue française et la diversité culturelle.

Cet homme au parcours impressionnant est en ce moment,  instructeur bénévole dans l’organisation des Cadets du Canada. Durant la saison estivale, il travaille comme instructeur civil au camp d’été des cadets de Blackdown à la base des Forces Canadiennes de Borden.