Baba Wild – une ambition sans limites

Baba

Baba Wild est un très jeune acteur toujours en quête de défis. Sa carrière commence à peine mais il a déjà été de productions telles que Michey Boom, Orishas ou encore Pilou et Michou. Mais c’est mal le connaître que de penser qu’il pourrait s’en satisfaire. Il sera d’ailleurs bientôt à l’affiche de Satanic Verses et aussi de Coup de foudre à Yaoundé. C’est son talent et son inextinguible envie qui lui ont donné de signer chez Mason Ewing Corporation. Portrait.

Baba Wild n’est encore qu’un jeune étudiant lorsqu’il décide – contrairement à de nombreuses jeunes de son âge – d’abandonner ses études en art à Lyon pour se lancer de plein pied dans des castings, meilleur moyen selon lui de concrétiser ses rêves d’acteur. Bien lui en prend puisqu’il est repéré par le groupe Mason Ewing Corporation en 2015 qui l’intègre à la série télévisée Michey Boom et avec qui il tournera prochainement Satanic Verses.

Cet amoureux de la peinture et de la sculpture – pas très commun chez les jeunes de son âge – qui n’écoute habituellement que son ambition n’en est pas pour autant irrespectueux vis-à-vis des anciens puisqu’il voue un respect considérable aux grands acteurs qui l’ont précédé et de qui il admet apprendre chaque jour.

Créatif et passionné de cuisine, Baba Wild n’a jamais douté de son talent même s’il lui est impossible de dire aujourd’hui où ses ambitions le mèneront. Il a néanmoins en ligne de mire l’Amérique du Nord et la très puissante Hollywood où il espère un jour se faire une place comme d’autres grands acteurs français avant lui.

Baba Wild est aussi un amoureux des médias et un soutien inconditionnel des organismes qui promeuvent la langue française partout dans le monde, raison pour laquelle il pourrait bien finir un jour par s’installer à Toronto, une ville cosmopolite qui ressemble temps à l’idée qu’il se fait du monde.