Plus de 200 nouvelles places en garderie dans les écoles du Conseil scolaire catholique MonAvenir

15 décembre 2017
Logo_MonAvenir_Couleur

Toronto, le 15 décembre 2017 – Le gouvernement de l’Ontario a annoncé cette semaine qu’il allait accorder un financement de 4 343 429 $ au Conseil scolaire catholique MonAvenir pour offrir 209 nouvelles places dans les garderies des écoles catholiques de langue française. Ce montant permettra de construire ou rénover onze nouvelles salles de garderie.

Cinq garderies situées dans les écoles du Csc MonAvenir verront ainsi leurs installations s’agrandir et des rénovations seront apportées aux locaux de trois autres. Vous pouvez voir la liste des garderies et écoles ci-dessous.

 

Agrandissements

 

École Garderie Nouvelles places Ville
ÉÉC Jean-Paul II Garderie Les lucioles inc. 24 préscolaires Whitby
ÉÉC Le–Petit-Prince Garderie Petit bateau 24 préscolaires Maple
ÉÉC Mère-Elisabeth-Bruyère Centre éducatif Village d’Élisabeth 24 préscolaires Waterloo
ÉÉC Saint-Jean-Baptiste Centre éducatif Éveil aux savoirs 15 bambins et 24 préscolaires Mississauga
ÉÉC Saint-Michel Centre éducatif À petits pas 10 poupons et 24 préscolaires Scarborough

 

Rénovations

 

École Garderie Nouvelles places Ville
ÉÉC Sainte-Croix 15 bambins et 24 préscolaires Tiny
ÉÉC Saint-Louis Garderie le petit voilier 24 préscolaires Penetanguishene
ÉÉC Notre-Dame Garderie Le petit navire 10 poupons Hamilton

 

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les familles francophones du Centre-Sud de l’Ontario. Nous savons à quel point il est important pour un enfant de débuter l’apprentissage des langues en bas âge. Ces nouvelles places permettront à un plus grand nombre de familles d’offrir cette opportunité à leurs enfants. » a affirmé André Blais, directeur de l’éducation.

« Nous sommes heureux de pouvoir offrir au sein même de nos écoles catholiques de langue française, des espaces supplémentaires pour accueillir en français les enfants d’âge préscolaire. J’aimerais en profiter pour remercier le gouvernement de l’Ontario pour le financement et d’avoir reconnu les besoins de notre communauté scolaire. » a déclaré Melinda Chartrand, présidente du Csc MonAvenir.