Discussions fructueses au 3e brunch de consulation communautaire du CFT

21 septembre 2018
lorence Ngenzebuhoro, la directrice générale du Centre francophone s'adresse à ses invités.

Le 3e brunch de consultation communautaire organisé conjointement par le Centre francophone de Toronto et le Conseil de la coopération de l’Ontario  s’est tenu ce matin dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Une pléthore d’acteurs de la francophonie locale était au rendez-vous. Cette rencontre fait suite au brunch précédent, organisé le 26 avril dernier dans le cadre duquel les participant(e)s avaient exprimé de nombreuses idées sur les meilleures stratégies à déployer pour poursuivre le travail de collaboration sur le terrain et pour rejoindre efficacement la communauté francophone du Grand Toronto.

Julien Geremie, le directeur général adjoint du Conseil de la coopération de l’Ontario a animé une discussion de groupe. Les participants ont eu l’occasion  d’échanger sur les défis personnels mais aussi organisationnels. Ils ont également pu participer à des discussions sectorielles sur les pistes de collaboration potentielles entre les structures qu’ils dirigent. Certains engagements ont même été pris.

A la clôture des discussions, Florence Ngenzebuhoro, la directrice générale du Centre francophone est revenue sur les priorités identifiées lors du brunch précédent. Elles sont comme suivent :

  • La création d’une structure de collaboration afin d’établir des stratégies de référence de clients entre les organismes selon leurs besoins.
  • La distribution équitable de fonds dans les différents secteurs d’intervention en consultation avec les bailleurs de fonds
  • L’établissement des tables de concertation entre organismes
  • La mise sur pied d’une cartographie des organismes existants et leur secteur d’intervention et
  • La définition de stratégies pour travailler avec les organismes anglophones locales.

A noter que les participants ont accepté que la cartographie des organismes francophones se développement avec la participation de GrandToronto.ca.

A suivre.