Découvrez les 6 recommandations de l’AFO sur le projet de loi 177

08 décembre 2017
«Nous demandons … au Groupe Média TFO de reconsidérer les compressions touchant l’équipe d’#ONfr », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.

Toronto, le 7 décembre 2017 – Invité à se prononcer aujourd’hui sur le projet de loi 177, Loi de 2017 pour un Ontario plus fort et plus juste (mesures budgétaires), Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), a pu exposer devant le Comité permanent des finances et des affaires économiques de l’Ontario les six recommandations de la communauté franco-ontarienne.

Trois d’entre elles concernaient la future université franco-ontarienne:

  • Que les étudiant.e.s représentent un cinquième du nombre total de membres du futur sénat de l’université
  • Que le projet de loi définisse les termes « université mentor partenaires », « université mentor principales » et « affiliation académique »
  • Que le comité de mise en oeuvre de l’UOF comprenne des représentant.e.s de la jeunesse et de la communauté

De plus, l’organisme porte-parole a profité de son passage à l’Assemblée législative de l’Ontario pour demander une augmentation du budget accordé au Centre Jules-Léger et que la propriété de l’édifice de l’établissement soit transféré à celui-ci.

« L’AFO est satisfaite d’avoir pu exprimer les souhaits des Franco-Ontarien.ne.s sur ce projet de loi avant qu’il ne passe en troisième lecture et qu’il ne soit soumis au vote. Il est important que ce projet de loi, qui comprend  trois grands projets chers aux francophones de l’Ontario, reflète nos aspirations », a déclaré Carol Jolin.

L’AFO a également recommandé que l’annexe du projet de loi 177 concernant Ottawa bilingue soit adoptée sans modification.

 

Assemblée de la francophonie de l’Ontario

L’AFO concerte la collectivité francophone pour remplir son mandat de voix politique de l’Ontario français

1490, chemin Star Top
Ottawa, ON
K1B 3W6