Le Conseil de la Coopération appuie le projet de loi privé de la députée Nathalie Des Rosiers

07 décembre 2017
20171206_085243_HDR

Toronto, le 7 décembre 2017 – Hier, la députée libérale Nathalie Des Rosiers (Ottawa-Vanier) a présenté un projet de loi privé qui, s’il est adopté, permettra d’éliminer certains obstacles pour les organisations coopératives de l’Ontario. Ce projet de loi vise à fournir une plus grande capacité à mener des affaires en éliminant les obstacles existants. Deux réformes phares sont proposées: rendre la règle du 50 % plus flexible et exempter d’audit un plus grand nombre de petites coopératives non-financières.

« Nous sommes fiers du succès des coopératives en Ontario et nous savons qu’elles pourraient faire plus si les entreprises coopératives avaient des chances égales, » a déclaré Nathalie Des Rosiers. Et d’ajouter: « Le secteur des coopératives a récemment été consulté. Le secteur a formulé des recommandations clés : aujourd’hui, je réponds à ces demandes pour nous assurer que nous avons des coopératives qui prospèrent. »

Le mouvement coopératif de l’Ontario compte environ 1 300 entreprises coopératives, dans toutes les collectivités rurales et urbaines de la province et contribue plus de 6 milliards de dollars au PIB de la province. Les membres des coopératives, les credit unions et les caisses populaires développent et enrichissent les communautés tout en fournissant des produits et services essentiels et en créant des milliers d’emplois.

« Les coopératives ont joué et continuent de jouer un rôle très important dans les communautés franco-ontariennes, » a souligné Julien Geremie, directeur général adjoint au Conseil de la coopération de l’Ontario.  « Près d’un Franco-Ontarien sur deux est membre d’au moins une coopérative. Le projet de loi qui est déposé aujourd’hui nous démontre l’intérêt marqué du gouvernement et des partis politiques de l’Ontario pour le renforcement du mouvement coopératif dans la province. Nous sommes très fiers de nous associer à cette mesure importante. »

Rappelons que le Conseil de la coopération de l’Ontario est l’organisme par excellence pour l’éducation, la promotion, la concertation et l’offre de services-conseils en vue d’assurer un développement durable des coopératives et entreprises sociales francophones en Ontario. Le CCO dessert la collectivité depuis quatre bureaux à Ottawa, Toronto, Sudbury et Timmins.

192, avenue Spadina, bureau 212
Toronto (Ontario) M5T 2C2