Budget fédéral 2018: discussions préliminaires encourageantes entre Zaahirah Atchia et Julie Dzerowicz au sujet de l’avenir de CHOQ FM 105.1

07 novembre 2017
23130994_1093138304177059_8289702921438725562_n

Toronto, 7 novembre 2017- Initier une réflexion bilatérale et un dialogue ouvert pour dégager des pistes de collaboration en vue de soutenir les projets de proximité et de participation active de CHOQ FM 105.1 à titre de porte-voix des communautés multiculturelles francophones et des francophiles de la grande région de Toronto. Tel était le fond de la discussion entre Madame Julie Dzerowicz, la députée fédérale de Davenport et Madame Zaahirah Atchia, la directrice générale de CHOQ FM 105.1 et du GrandToronto.ca le vendredi 3 novembre dernier en prélude aux consultations pré-budgétaires.

Madame Atchia a mis en lumière les accomplissements collectifs de la francophonie en Ontario, ainsi que la centralité de la radio franco-torontoise à l’épanouissement socio-culturel des communautés multiculturelles torontoises au sein de cette nouvelle configuration. ‘Le poids socio-culturel, économique et démographique de la minorité linguistique francophone à Toronto, mais au-delà, en Ontario, est en pleine croissance. Les récentes avancées de la francophonie ontarienne sont de taille; l’obtention du statut d’observateur à l’Organisation internationale de la Francophonie,  la création d’un ministère à part entière pour les affaires francophones en Ontario et la création d’un fonds communautaire de trois millions de dollars chaque année pour aider les collectivités multiculturelles n’en sont que quelques illustrations. Une nouvelle configuration se dessine et des espoirs se renforcent. Nous vivons une période symbolique de l’histoire de la francophonie locale et nous avons chacun et chacune un rôle complémentaire à jouer face à ces nouvelles dynamiques. Pour notre part, à titre de média de proximité, nous offrons un terrain d’apprentissage et un  espace de promotion de talents francophones mais aussi une plateforme d’expression populaire pour soutenir l’épanouissement culturel et l’avancement socio-économique de notre collectivité. En assumant justement ce mandat unique, nous contribuons de façon exceptionnelle depuis 11 ans à l’essor de la langue française en Ontario  » a-t-elle expliqué.

Elle a aussi souligné les défis universels avec lesquels les médias communautaires doivent composer ainsi  les défis propres à une radio communautaire opérant en situation minoritaire dans le métropole. Elle a, entre autres, déploré le gel du financement provenant de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada en vigueur depuis 2008 , l’absence de subvention pérenne et les grandes fluctuations au niveau des commandites gouvernementales.  »Malgré le contexte de plus en plus compétitif, nous avons, comem vous le savez eu un redressement financier record en 2016 et nous continuons à améliorer nos services dans le respect de notre mandat et de notre plan stratégique quinquennal. Ceci démontre les compétences de l’équipe en place et le potentiel de notre structure qui, je le répète, ne bénéficie d’aucune subvention pérenne. Nous voulons justement, avec le concours des bailleurs de fonds, consolider les ressources et les outils mis en place pour soutenir notre diversification financière tout en appuyant le mouvement provincial soutenant la mise en place d’un programme de financement récurrent pour les radios communautaires », a indiqué Zaahirah Achia.

Pour sa part, Madame Dzerowicz, qui affiche ouvertement son appréciation et son appui de la radio franco-torontoise, a indiqué qu’elle a contacté l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine Canadien pour parler de CHOQ FM.  »Je suis sensible à l’importance des radios francophones et j’en discute régulièrement avec le gouvernemnt fédéral. Afin de maintenir la culture francophone au Canada hors du Québec, il est impératif de soutenir les radios francophones , à l’instar de CHOQ FM 105.1 » a -t-elle déclaré lors de la rencontre. Elle a aussi indiqué qu’elle adressera prochainement une lettre officielle en ce sens à l’honorable Mélanie Joly et à l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie  et ce , dans le cadre des prochaines consultations pré- budgétaires du gouvernement fédéral.

A noter que Madame Atchia va prendre part aux discussions pré-budgétaires le 16 novembre prochain à Davenport.