37 mises à pied à TFO: réactions

14 juin 2018
«Nous demandons … au Groupe Média TFO de reconsidérer les compressions touchant l’équipe d’#ONfr », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.

Toronto, 14 juin 2o18- 37 membres du personnel ont été mis à pied au sein du Groupe Média TFO hier. Au total, 19 postes, dont 8 permanents et 11 contrats à durée déterminée, ont été supprimés et ce, pour des raisons financières dans plusieurs départements – dont le département d’information en français #ONFR.

Plusieurs membres de la communauté franco-ontarienne ont réagi depuis. L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) s’est  dite « inquiète »  des compressions budgétaires du Groupe. Dans un communiqué émis aujourd’hui  l’AFO soutient qu’elle  «déplore cette situation, car il semble que le Groupe Média TFO affecte de moins en moins de ressources à la production de contenu destiné à sa clientèle principale, les francophones de l’Ontario. Cela a un impact direct sur la qualité et la diversité de l’information disponible en français dans la province pour les Franco-Ontarien.ne.s. »

« J’ai demandé au conseil d’administration du Groupe média TFO de le rencontrer afin de discuter de la situation, des raisons qui ont mené à ces compressions budgétaires et des craintes de la communauté franco-ontarienne. #ONFR joue un rôle considérable d’information de qualité en français dans la province. Nous l’avons constaté lors des dernières élections. Nous avons peur qu’en supprimant, notamment, le poste de correspondant.e à Queen’s Park, les francophones de l’Ontario aient un accès limité à l’actualité politique provinciale. Nous demandons donc au Groupe Média TFO de reconsidérer les compressions touchant l’équipe d’#ONfr », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.

Par ailleurs, une pléthore d’intellectuels franco-ontariens ont adressé une lettre ouverte à M. Glenn O’Farrell, président et chef de la direction, lui demandant de «reconsidérer les mises à pied au sein de l’équipe d’#ONfr ».: « …nous vous exhortons, M. O’Farrell, à préserver l’intégrité de l’équipe d’#ONfr au sein du Groupe Média TFO et à leur donner l’appui nécessaire à la poursuite de leur mandat. », peut-on y lire.

Le Groupe Média TFO n’a pas tardé à réagir. Suivant un  communiqué émis aujourd’hui , le diffuseur public a indiqué que «le nombre de postes au sein de l’entreprise a augmenté de plus de 15% entre 2015 et aujourd’hui», et ce en prenant en ligne de compte les mises à pied annoncées hier. Suivant ce communiqué, ces coupures s’expliqueraient par la «stagnation de la subvention opérationnelle du ministère de l’Éducation de l’Ontario depuis quelques années, la baisse des revenus de la câblodistribution et l’augmentation (des)… coûts fixes ».

 Le diffuseur public a aussi annoncé que cinq nouveaux postes ont été affichés aujourd’hui suivant la nouvelle orientation stratégique du groupe et  que «  les employés affectés pourront postuler à l’un des 5 nouveaux postes affichés aujourd’hui ».