17 avril 2018
bonsai-3125722_960_720

Toronto, le 17 avril 2018 –Démocratiser l’accès au Musée royal de l’Ontario (ROM) et rehausser son rôle de centre socioculturel à Toronto. Tel est l’objectif de la nouvelle phase du Projet d’accueil du Musée qui a annoncé hier la construction prochaine de la Place des spectacles Helga et Mike Schmidt et de la Place Famille Reed.

Ouvert en 1914, le ROM est l’une des institutions culturelles les réputées d’Amérique du Nord, est aussi le plus important musée au Canada. Ses collections de classe mondiale réunissent plus de douze millions d’objets et de spécimens dans 40 galeries et salles d’exposition.

Ce projet, qui devrait être complété au début de 2019, créera un lieu public de rassemblement autour de l’entrée du Cristal Michael Lee-Chin. Ce sont les donateurs principaux Helga Schmidt et Nita et Don Reed qui ont permis la construction de cet espace extérieur d’environ 5 500 pieds carrés.

Pour rappel, en décembre dernier, le ROM a achevé la première phase de son Projet d’accueil en rénovant sa façade emblématique sur Queen’s Park et en rouvrant l’Entrée Weston.

Cette nouvelle phase, une réalisation de l’architecte torontois Siamak Hariri du cabinet Hariri Pontarini Architects, comprendra la création de sompteux jardins, d’espaces verts et d’une place réservée aux spectacles de plein air.

« Notre famille est ravie de soutenir cette nouvelle initiative d’engagement communautaire de la part du ROM en participant à la création de la Place Famille Reed, affirme Nita Reed, qui est administratrice du ROM, mais aussi donatrice et bénévole de longue date. Nous avons hâte de voir cet espace muséal dynamique, qui animera la rue Bloor. »

 La Place des spectacles Helga et Mike Schmidt donnera sur la Promenade des philosophes. Musique, théâtre, débats et autres activités auront lieu dans cet espace public exceptionnel dédié aux spectacles et aux événements en plein air.

« Je suis une grande amatrice d’opérettes et de prestations en direct et je suis donc ravie de soutenir la création d’une place de spectacles extérieure au Musée, explique la philanthrope et donatrice Helga Schmidt. Mon défunt mari aurait été très fier de ce geste, qui témoigne de notre amour commun pour la musique et les arts. »

Source: ROM